Havukruunu – Kuu Erkylän Yllä

by Maxime

Le quatuor finlandais est de retour. Havukruunu revient, un peu plus d’un an après la sortie de son excellent Uinuos Syömein Sota, avec son EP Kuu Erkylän Yllä, lui-même précédé par la sortie de son titre éponyme en tant que single au mois de septembre. La dimension prise par les Finlandais ces dernières années ne doit rien au hasard et n’est sans doute pas sans lien avec la petite évolution opérée quant à son style. Bien que formidable par son énergie et ses riffs, Rautaa Ja Tulta est probablement un peu plus difficile d’accès que le dernier album en date, Uinuos Syömein Sota. Quoi qu’il en soit, Havukruunu semble avoir trouvé sa voie et s’y révèle plus efficace que jamais.

Les adeptes du groupe originaire de Hausjärvi l’auront remarqué, Havukruunu rompt avec sa tradition d’utiliser des artworks en parant la pochette de Kuu Erkylän Yllä d’une photographie. C’est à peu près tout ce que l’on peut souligner quant à ce que le groupe a pu faire d’inhabituel. Pour le reste, les amateurs seront en terrain conquis. Ils avaient d’ailleurs eu la possibilité de se familiariser avec le premier des cinq titres,  « Kuu Erkylän Yllä », dès le mois de septembre, pratique que le groupe avait délaissée depuis 2015. Ce premier contact avec cette nouvelle sortie permet de retrouver tout ce qui a fait le succès d’Havukruunu ces dernières années. Signalons cependant, selon les dires du groupe, que le contenu de cet EP semble être composé de titres plus ou moins anciens mais inédits. 

Les riffs demeurent incisifs une fois l’introduction ambient terminée et les chants masculins – tantôt éraillés, tantôt sous forme de chœurs très fédérateurs – font toujours leur petit effet pour que l’on entre tête baissée dans la musique du groupe. Rien de bien nouveau, mais on prend toujours autant de plaisir à se laisser porter par cette atmosphère mi-romantique mi-guerrière qui avait donné tant de saveur à Uinuos Syömein Sota. Quelques sucreries viennent cependant pimenter l’ensemble, on peut notamment citer les relents heavy très prononcés de « Yön Torni » et de « Mustan Merkin Enteen Alla ». Ces quelques riffs cristallins qui poignent au milieu des titres rappellent au bon souvenir de ce que le groupe avait pu faire par le passé.

On notera les petits interludes ambient à la fin de chacun des quatre premiers titres, comme pour faire retomber la pression avant que les riffs typés black metal ne reviennent chercher la bagarre. Comme à son habitude, la production est très juste, même si l’on regrettera peut-être que le son de guitare ne soit pas un poil plus caustique, sans doute le résultat d’un important travail d’uniformisation sur des titres qui, rappelons-le, ont été composés sur une période assez longue. Ceci étant, à l’arrivée, on retiendra surtout l’épaisseur dont Kuu Erkylän Yllä fait preuve, grâce à la longueur de ses titres et à la qualité indéniable de leurs riffs. Comme très souvent avec Havukruunu, on aime beaucoup ce que l’on entend. La fougue des Finlandais n’a pas fini de faire remuer son auditoire.

Finalement, Kuu Erkylän Yllä n’a d’EP que l’étiquette. Quand bien même cette nouvelle sortie aurait moins d’importance au sein de la discographie d’Havukruunu, son contenu n’est pas maigre pour un sou. Toujours au sommet de son art, le groupe finlandais met au monde une nouvelle sortie de grande qualité servie par des riffs dévastateurs et une atmosphère générale très stimulante.

You may also like